INfos mazout et indices des prix

infos mazout du 28 juin 2017

Le pétrole hésite après la publication des estimations sur une hausse des stocks aux Etats-Unis.
Les prix du pétrole sur l'ICE et le NYMEX montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, les éléments baissiers sur le marché étant entretemps en grande partie inclus dans les cours. Dans un contexte technique par contre, les signaux d'achat ont laissé attendre une progression des prix. Au cours de la matinée, le WTI a passé au-dessus de sa résistance clé des 43,60 dollars, ouvrant la porte pour une poursuite de la hausse qui a été accélérée dans l'après-midi par des signaux d'achat techniques additionnels. La semaine dernière, la tempête tropicale Cindy a affecté la production sur plusieurs plateformes de forage dans le golfe, empêchant le chargement et déchargement de pétrole. C'est pourquoi que les investisseurs attendaient une nette diminution des stocks de brut. Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs. Si la compagnie a précisé que sa production n'avait pas été interrompue, quelques investisseurs sont quand même d'avis que cet incident pourrait avoir un effet sur les stocks. L'API a estimé que les stocks de brut américain avaient subi une augmentation surprise la semaine dernière alors que les investisseurs tablaient sur une baisse des réserves, les prix ont cedé une partie du terrain gagné avant à Londres et à New York.

infos mazout du 27 juin 2017

L'humeur des acteurs dans le marché de pétrole est encore baissier, la hausse de la production en Nigeria, en Libye et aux Etats-Unis ne faisant pas preuve d'optimisme. De plus, la production au Canada, au Brésil et dans le mer de Nord augmente. Ces barils additionnels compensent une grande partie des réductions des autres membres de l'OPEP. Les investisseurs espèrent que la hausse de la demande dans la 2ème moitié de l'année réduise l'offre d'une manière durable. Mais jusqu'ici les chiffres disponibles sur la demande globale ont déçu les opérateurs. Même la consommation en Chine, le plus grand consommateur d'énergie sur le globe, est prévue plus faible.
La situation sur le marché est donc peu changée par rapport à ces dernières semaines. Etant donné, que la tempête tropical "Cindy" a causé l'interruption temporaire de la production dans le golfe du Mexique ainsi que des chargements, les réserves de brut devraient avoir nettement diminué pour être de nature à prêter du soutien aux prix. Les prix du pétrole sur l'ICE et le NYMEX montaient un peu lundi profitant des mouvements techniques dans un marché toujours plutôt baissier. De plus en plus d'investisseurs optent pour des achats à bon compte, prêtant donc un peu de soutien.

infos mazout du 26 juin 2017

Depuis plusieurs semaines, la majorité des acteurs du marché ne croient pas non plus que l'OPEP réussisse à rééquilibrer le marché du pétrole et à réduire d'ici à la fin mars 2018 les stocks globaux au niveau de la moyenne des 5 dernières années. Etant donné que l'accord des producteurs a été prolongé de neuf mois, les stocks devraient diminuer dans la deuxième moitié de l'année. Néanmoins, les stocks de pétrole de l'OCDE ont augmenté jusqu'au mois d'avril et la production en Nigéria, en Libye et aux Etats-Unis progresse. Il paraît donc, que l'OPEP se bat contre des moulins à vent.
La tempête tropicale Cindy s'est affaiblie après avoir frappé le sud des Etats-Unis. La tempête avait causé une suspension d'environ 17% de la production dans le Golfe du Mexique, affectant aussi le trafic maritime. Comme l'infrastructure pétrolifère n'a pas été gravement endommagée, la production des raffineries ne devrait pas avoir été diminuée. Néanmoins, la suspension de la production et les troubles du trafic maritime pourraient influencer les données hebdomadaires sur les stocks américains de pétrole pour la semaine s'achevant le 23. juin.

Ces indications, sans engagement, reposent sur le prix indicatif du jour pour une livraison franco citerne de 4'000 litres de mazout extra-léger, TVA, taxe Co2 et RPLP incluses.
Source : Office fédéral de la statistique
Calculation : Union Pétrolière, Centre Information Mazout, 1008 Prilly

Mazout : consommation annuelle 3001-6000l
Gaz : type de consommation II pour maison individuelle
Electricité : type de consommation V pour maison individuelle
Pellets : prix pour 6000 kg